Spécialités culinaires du Cambodge

Voici sans plus attendre la liste des spécialités culinaires du Cambodge qui sont passées sur notre assiette !!!


Le Bœuf Loc Lac (ou Luk Lak) est un plat d’influence française démocratisé durant la période d’Indochine. Son nom vient du vietnamien « Bò = boeuf » et « lúc lắc = remuer« . C’est un plat que William raffole et qu’on trouve un peu partout ici au Cambodge ! Des cubes de viande tendre de bœuf marinés, servis avec de la salade et du riz, souvent garni d’un œuf frit et accompagné d’un jus de citron-poivre-sel

DSC09495 cambodge_top_culinaire_.JPG


Amok, spécialité cambodgienne à base de poisson ou poulet cuit dans une feuille de bananier, avec du lait de coco et des épices.

cambodge_banlung DSC09549


Les Insectes  (grillons, criquets, etc.) on en a vu beaucoup au Laos et au Cambodge. À acheter sur les stands de street-food, pour grignoter sur le pouce. C’est très bon !!!

DSC09500 cambodge_top_culinaire_


Salade de fleurs de bananier : simple mais efficace

DSC09637 cambodge_top_culinaire_


Les Baby Egg Boiled : des œufs couvés de canard (bouillis au stade embryonnaire). C’est du vu et revu en Asie mais ici, on a apprécié les tranches de citron frais à presser : ça donne du pep’s au goût ! On en redemande !

 


Le Banh Chav Pancake : très similaire au Bánh Xèo vietnamien. Une fine pâte croustillante, avec du soja germé, des crevettes et un peu de viande.

cambodge_siem-reap_angkor DSC00904


Le Poivre de Kampot : un super poivre cultivé dans les régions de Kep et Kampot. C’est le premier produit agricole du Cambodge a avoir obtenu une IGP (Indication géographique protégée).

 


Le crabe bleu de Kep : petit crabe pêché sur la côte sud du Cambodge et spécialité culinaire de la ville balnéaire de Kep, avec son fameux marché aux crabes

DSC01346 cambodge_kep


Nos bonnes adresses au Cambodge

Cafe Alee (Banlung) : resto sympa pour une cuisine locale ou plus westerner, avec une jolie vue sur le jardin de bananiers et papayers.


Red Sun Falling (Kratié). Ce n’est peut-être pas LE restaurant de la ville, mais c’était un des seuls ouverts pour le nouvel an khmer, et il était plutôt plutôt pas mal. Le bœuf Lok Lak était bon, les frites-maison fines et croustillantes, et la bière pression bon marché ! Que demande le peuple ?


Bamboo cafe (Sen Monorom) : des plats locaux servis par une famille adorable et aux petits soins.


Shin Sushi Bar (Siem Reap) : des sushis « standards » ou des sushis originaux, il y en a pour tous les goûts !

 

Il Forno (Siem Reap) : restaurant italien. OK C’est pas du tout local, mais oh lalala que c’était bon. Leurs pizzas fines et croustillantes et leurs pâtes fait-maison sont à tomber par terre ! Même si le prix est un peu élevé.

 

Chamkar (Siem Reap) : un restaurant végétarien pas trop mal, peut-être un peu cher pour ce que c’est. Les portions sont petites, il vaut mieux ne pas avoir trop faim…

cambodge_siem-reap_angkor DSC00655

L’un des nombreux stands de Rolled Ice Cream près de la Pub Street (Siem Reap): c’est un vrai spectacle de voir ce lait déversé sur une plaque froide, mélangé habilement avec un peu de purée de fruit et se transformer en fine tranches de glace à rouler. C’est frais, c’est bon, c’est divin !!!

 

Le restaurant-école Sala Baï (www.salabai.com) : ici tout est fait par des étudiants, de la cuisine au service en salle. Les étudiants sont adorables, et les plats sont préparés avec soin. Le standing se veut plutôt de type haut de gamme pour former les étudiants à un service de qualité. On s’est régalé avec le menu et on s’est fait plaisir avec une bonne petite bouteille de vin blanc.

 

 


Nary kitchen (Battambang) : bonne adresse pour de la cuisine locale. On a enfin mangé un bon bœuf lok lak !

About the world (Battambang) : ce restaurant propose une cuisine du monde. Accompagnés de Flo et Ronan, on a craqué pour des burgers. Mais ce qui nous a surtout plu, c’est l’accueil du patron. Une fois les autres clients partis, il est resté discuter avec nous un bon moment autour de verres d’alcool maison. William a voulu goûter l’alcool de riz « arrangé » au scolopendre (sa bête noire !). Verdict : un goût aussi affreux que la bestiole, et un mal de bide pendant trois jours !

 

 


Le restaurant de La Plantation (Kampot) n’est pas donné, mais il est excellent ! On y aura goûté :

Nom Krouk (crêpes de riz et noix de coco) au poivre vert frais : plat traditionnel Khmer à base de boules de farine de riz nappées d’une sauce coco et poisson fermenté, servi chaud avec de la salade, du concombre et de la menthe

cambodge_kampot DSC01227

Bœuf Lok-Lak au poivre noir concassé, un classique mais en version poivre piquant

cambodge_kampot DSC01226

Glace au poivre de Kampot, un goût subtil !

cambodge_kampot DSC01232


 

Dans la ville de Kep en bord de mer, la spécialité est le crabe de Kep au poivre de Kampot. Un classique qui connaît un franc succès !

DSC01335 cambodge_kep

Toujours à Kep, le restaurant Holy Crab pour leur spécialité de la maison, le « Crab in Kroeung » en sauce cacahuète et accompagné d’un petit verre de vin blanc. Mazette, on s’en est léché les doigts… un délice !

 


David’s Restaurant (Phnom-Penh) : un modeste restaurant familial qui sert des nouilles-maison préparées en live devant vous

 

 

Dine In the Dark (DID)  (Phnom-Penh) : une expérience de dîner dans l’obscurité la plus totale, avec un service de table assuré par une équipe de personnes malvoyantes.

À la sortie, nous avons droit à une photo-souvenir avec « Baby » notre serveur mal-voyant qui est souriant et gentil comme tout.

.facebook_1525330997963

Cam’s Burrito  (Phnom-Penh) : un stand de street-food qui sert de délicieux burritos. Pas cher et copieux !

Cousin’s Burger & Coffee (Phnom-Penh) : un restaurant de burger « à la française ». On s’est fait plaisir avec les burgers avec du fromage à raclette ! La viande est juteuse et excellente, cuite à la perfection

DSC01450 _cambodge_phnom-penh

(Phnom-Penh) : Nous nous sommes rendu au restaurant Romdeng, pour y goûter les Mygales frites. On n’a pas voulu essayer celles dans les stands de street-food car elles avaient l’air d’être dehors depuis un certain temps déjà… Franchement, on a été déçu : ça a le goût d’huile et.. de poils ! Et en plus, c’est cher… Mais il fallait le tenter pour l’expérience !

 

Miam… un goût d’huile et de poils


ET BON APPÉTIT BIEN SÛR !!!!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s