(J+240) Laos – Don Det et Don Khon, sur l’archipel des 4000 Îles

Les 4000 Îles, ou « Si Phan Don » en laotien : c’est un archipel au cœur du Mékong composé, comme son nom l’indique, d’un nombre impressionnant d’îles.

On a adoré la tranquillité de Don Det, c’est un endroit un peu hors du temps qui nous a permis de nous reposer et nous ressourcer avant de reprendre notre périple

Après notre chouette roadtrip en moto à Paksé, nous nous dirigeons vers l’extrémité sud du Laos, et plus précisément aux 4000 îles dans les méandres du Mékong, pour nous reposer un peu avant de passer la frontière vers le Cambodge.

laos_don-det_4000-iles

À partir de Paksé, c’est un trajet assez rapide en bus : nous avons roulé pendant 4 heures pour couvrir les 150 kilomètres qui séparent les deux points. (coût 60 000 kip/personne, soit 6 €)

Notre vidéo de Don Det et Don Khon sur l’archipel des 4000 îles

L’archipel des 4000 îles

Les 4000 Îles, ou « Si Phan Don » en laotien : c’est un archipel au cœur du Mékong composé, comme son nom l’indique, d’un nombre impressionnant d’îles. Mais en réalité, pour arriver au nombre de 4000, il faudrait comptabiliser même les minuscules bouts de terre qui émergent timidement de la surface du Mékong, et uniquement durant la période sèche où le niveau de l’eau du Mékong est au plus bas, révélant ainsi des milliers de parcelles de terre qui effleurent de l’eau

Il y a trois îles (Don) principales à visiter :

  • Don Khong : c’est la plus étendue des îles, avec ses 18 kilomètres de long sur 8 kilomètres de large. L’île est certes grande, mais il n’y a pas beaucoup d’activités proposées
  • Don Det : l’île des backpackers, qui propose des logements type bungalows à petit coût, et qui a une réputation festive. Cette île est reliée à Don Khon par un pont
  • Don Khon : à ne pas confondre avec Don Khong ! (On avait failli se tromper de bus). Cette île est reliée à Don Det par un pont. L’île est moins touristique et est réputée pour être plus familiale (plus calme, avec des logements plus confortables).

Pour le logement, nous nous sommes dirigés tout naturellement vers l’île des backpackers : Don Det. Hop on saute dans le bateau qui nous dépose juste en face :

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09397

Ici, première décision cornélienne : nous devons choisir entre le côté sunrise (sur le flanc Est de l’île, qui permet de profiter des levers de soleil) ou le côté sunset (sur le flanc Ouest de l’île, cette fois pour admirer les couchers de soleil)

Pas de tergiversations : comme nous ne sommes pas des lève-tôt, notre choix s’est porté sur le côté sunset, et nous trouvons rapidement une guesthouse qui propose des bungalows individuels avec mini-terrasse et hamac, le tout avec une magnifique vue sur le soleil qui se couche lentement sur le fleuve du Mékong.

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09412

Don Det, une île où le temps s’arrête

Don Det souffre d’une mauvaise réputation, un peu à l’image de Vang Vieng : une île où les touristes viennent faire la fête, un lieu bruyant et un peu trop animé, où il n’est pas rare de voir quelques jeunes éméchés dans la rue…

Que nenni ! Lorsque nous y étions, de jour comme de nuit, le village était d’une tranquillité absolue. Peut-être était-ce en raison de la saison basse (nous y étions mi-avril)

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09406

En soi, il n’y a pas grand chose à visiter, mais après avoir vadrouillé pendant un mois entier au Laos, un peu de repos nous fera un bien fou. Le programme : chill, hamac et fruit shakes !

Le village est vraiment sympa, il y a assez de restaurants et bars pour ne pas avoir l’impression de tourner en rond.

Et les couchers de soleil sont grandioses !

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09416

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09417

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09423

Le tour en vélo pour faire le tour de Don Det et Don Khon

Nous louons des bicyclettes pour explorer les environs : faire le tour de Don Det et Don Khon, ces deux îles étant reliées par un pont.

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09485

Don Det

Sur Don Det, il n’y a pas grand chose à visiter, mais nous passons à travers des hameaux minuscules, où nous pouvons apercevoir des scènes du quotidien des habitants de l’île : certains font la sieste à l’ombre d’un arbre, d’autres sont occupés à réparer leur filet de pêche. Les enfants nous saluent lorsque nous passons devant eux en vélo. Ils pourchassent des poulets et rient aux éclats, s’affairent à bricoler un jouet avec quelques bouts de bois et des élastiques.

Nous apercevrons une partie de katow (appelé aussi sepak takraw dans d’autres pays), un jeu d’équipe entre le foot et le volley beaucoup pratiqué en Asie du Sud-Est. Le takow se joue avec un filet tendu à quelques centimètres au dessus du niveau de la tête et un ballon tressé en rotin, creux et de la taille d’un pamplemousse. Et point important : l’utilisation des mains est interdite. Ce qui donne droit à de belles pirouettes pour smasher le ballon avec les pieds. Très impressionnant à voir !

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09456

En remontant Don Det du Sud vers le Nord par le côté Est, toujours en longeant le bord, on passe par des petits villages tous mignons.

On continue de pédaler pour rejoindre Don Khon :

Don Khon

Une fois passé le pont (construit par les français lors de la période d’Indochine) pour rejoindre Don Khon, il y a déjà plus de choses à visiter.

Des locomotives à l’abandon, témoin de l’époque coloniale française dans les années 1800. L’idée à l’époque était d’utiliser le Mékong comme route maritime marchande vers la Chine. D’ailleurs il y a encore les vestiges de la ligne de chemin de fer qui traverse Don Khon.

Les cascades de Li Phi

Les cascades Li Phi, appelées également Tad Somphamit sont impressionnantes et se déversent sur des kilomètres. A certains endroits, ça forme des couloirs qui seraient parfaits pour du rafting.

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09443Comme on avait beaucoup trop chaud (40°C ce jour-là), on a fait trempette sur la plage du café Oasis. En restant bien au bord car le courant augmente très vite en puissance

Fait amusant : nous y avons vu des palmiers-poteaux électriques !

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09447

Coût d’accès : 35 000 kips/personne soit 3.5€

L’entrée permet d’accéder aux cascades de Tad Khone Pa Soi.

Ban Hang Khon à l’extrémité sud de l’île de Don Khon : en face c’est le Cambodge que nous voyons ! À partir de ce point, il est possible de faire des excursions en bateau pour voir des dauphins de l’Irrawaddy, en danger critique d’extinction et assez proches physiquement des bélugas avec leurs têtes arrondies et le museau court… Cette fois-ci, nous décidons de passer notre tour et de laisser tranquilles ces pauvres dauphins, dont la population est sur le déclin à cause de la destruction par l’Homme de leur habitat naturel, les mangroves du delta de l’Irrawaddy, pour y installer à la place des élevages de crevettes ! En 1970 la population était estimée à plusieurs milliers d’individus. Aujourd’hui, on compte moins d’une centaine de dauphins d’Irrawaddy

laos_4000 iles_don det_don kon DJI_0332

laos_4000 iles_don det_don kon DJI_0336

En remontant côté Est de l’île de Don Khon, nous passons par Tad Khone Pa Soi : encore des cascades.

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09451En faisant voler le drone et en prenant de la hauteur, nous découvrons que les cascades s’étendent à perte de vue !

laos_4000 iles_don det_don kon panoIl fait une chaleur intense, et nous alternons entre pauses fruit-shake et baignade dans des petits coins d’eau.

En explorant un peu les environs, nous passons à côté d’énormes pièges en bambous installés par les pêcheurs.

laos_4000 iles_don det_don kon DSC09453
Avec ce soleil qui cogne, toutes les occasions sont bonnes pour se rafraîchir. Mais attention le courant est très fort ici aussi

La partie la plus belle de Don Khon se trouve sur le chemin au bord de l’eau entre les cascades de Tad Khone Pa Soi et le pont qui relie les deux îles. Les lumières au soleil couchant sont magnifiques.

laos_4000 iles_don det_don kon DJI_0355

Infos pratiques : location de vélo 10 000 kips/jour soit 1€

Où se loger à Don Det ? (Attention punaises de lit)

Commençons par les choses qui fâchent, l’île de Don Det (et sûrement Don Khon également) est réputée pour ses problèmes de punaises de lits. Après notre mésaventure quelques semaines auparavant lors de notre roadtrip en moto à Thakhek (le récit de notre aventure ici), nous étions un peu traumatisés et nous ne voulions vraiment pas réitérer cette mauvaise expérience

Du coup, en cherchant un toit où dormir, nous inspectons scrupuleusement le matelas, sommier et autres recoins sournois où pourraient se terrer ses satanées bestioles.

Après avoir bien déambulé avec nos gros sacs à dos, notre choix se porte sur la guesthouse « Sunset Bungalows » qui, comme son nom l’indique, propose des bungalows privatifs avec ventilateur orientés « coucher de soleil » avec une salle de bain privée une terrasse et… deux hamacs par bungalow! Au moins, on ne se battra pas en duel pour savoir qui aura droit au hamac

Mais malgré toutes nos précautions, nous nous ferons piquer par quelques punaises de lit durant une nuit

Nous en avons écrabouillé quelques unes, et puis les nuits suivantes nous serons tranquilles. Ouf ! C’était pas si pire que ça. Nous croiserons quand même les occupants d’un autre bungalow voisin, au moment de leur check-out, avec leurs jambes recouvertes de piqûres de punaises de lit. Comme quoi, c’est un peu la loterie et on n’est pas passé loin du cauchemar (un peu plus tard, on verra le matelas du bungalow infesté sorti en plein soleil pour faire fuir les punaises de lit… Mouais… Pas convaincu que ce soit la bonne méthode pour vraiment venir à bout de ces bestioles).

Infos pratiques : logement chez « Sunset Bungalows » à 60 000 kips/nuit soit 6€. Bungalow vieillot avec salle de bain privée, ventilateur, terrasse et double hamac. Wifi moyen et uniquement sur la terrasse de la réception. Attention punaises de lit !

Le dernier soir, nous avons décidé de changer de lieu : la température a grimpé d’un cran et le thermomètre frise les 40ºC. Dans notre bungalow qui chauffe toute la journée au soleil, il fait une chaleur étouffante et nous décidons de prendre une chambre dans un hôtel avec climatisation quitte à payer plus cher.

Infos pratiques : logement chez « Lebijou Guesthouse » à 120 000 kips/nuit soit 12€, pour chambre avec salle de bain privée et clim’ (le kiff !!!). Wifi correct dans les chambres. Et pas de punaises de lit !!

Où manger et boire un verre à Don Det ?

Datta Banana Leaf : un restaurant végétarien indien

Adam’s : bar chill où nous nous sommes rendus plusieurs fois pour boire un verre assis sur des coussins au sol et travailler sur le blog. Bon wifi

Mama Leua : tenu par un allemand et sa femme laotienne. Le cordon bleu fait-maison est une tuerie ! Le restaurant est un peu loin du centre de Don Det mais avec un vélo (et des frontales !), ça le fait. Possibilité aussi de loger directement chez Mama Leua.

Bilan ?

On a adoré la tranquillité des 4000 îles, c’est un endroit un peu hors du temps qui nous a permis de nous reposer et nous ressourcer avant de reprendre notre périple… La question cruciale qui nous hantait chaque jour : mango shake ou pineapple shake ?

Il n’y a pas grand chose à faire à part prendre son vélo et partir explorer les environs, mais c’était exactement ce qu’il nous fallait !

Nous n’avons pas visité Don Khong, la plus grande des îles. Mais vu les nombreux hotels et resorts disponibles sur cette île, nous sommes bien contents d’être restés au calme sur Don Det et Don Khon.

On regrettera toutefois de ne pas avoir trouvé de coin vraiment sympathique pour se baigner : soit l’eau était d’une couleur douteuse, soit il n’y avait pas assez de profondeur, soit le courant était trop fort !

Mais pour nous, cette aventure au Laos se termine (en beauté ) et il est temps pour nous de partir au Cambodge !

Prochaine destination : le passage de frontière terrestre pour mettre un pied au Cambodge, et plus exactement à Banlung, où nous espérons pouvoir découvrir les villages de minorités ethniques

Un commentaire sur « (J+240) Laos – Don Det et Don Khon, sur l’archipel des 4000 Îles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s