(J+207) Vietnam – Ha Giang et la virée en moto

Ha Giang est une magnifique région du Nord du Vietnam qu’il est possible de visiter en moto

À partir de Cát Bà, nous partons pour l’extrémité Nord du Vietnam, près de la frontière avec son pays voisin la Chine.

Nous avons décidé de faire un tour en moto dans les montagnes à partir de Ha Giang.

vietnam_ha-giang-moto

Nous ne pourrons pas rallier directement Cát Bà à Ha Giang, du coup nous passerons une nuit à Hanoï après notre premier bus de quatre heures. Puis le lendemain matin, nous reprenons un deuxième bus qui nous dépose à Ha Giang sept heures plus tard… Ouf !

Certains bus au Vietnam sont aménagés avec des sortes de lits superposés ! Mais mieux ne vaut pas être trop grand…

Infos pratiques :

Bus Cát Bà – Hanoï : 200 000 VND par personne (soit environ 7 €)

Bus Hanoï – Ha Giang : 200 000 VND

Nous débarquons à Ha Giang à la tombée de la nuit, juste à temps pour récupérer nos motos chez un loueur. Nous avons décidé de passer via QT, connu pour ses motos neuves et bien entretenues.

Nous prenons trois motos semi-automatiques, Claire montant derrière William. QT nous laisse le temps de faire quelques tours pour les prendre en main avant de les louer.

J1 : de Ha Giang à Du Gia (110 km)

Le lendemain, nous nous mettons en route vers 9-10h. On commence à rentrer dans le vif du sujet après les 30 premiers kilomètres : on attaque les routes de montagnes. Le chemin jusqu’à Tam Son nous offrira quelques beaux points de vue.

VIETNAM_ha-giang DSC06693

VIETNAM_ha-giang DSC06675

VIETNAM_ha-giang DJI_0110

Un point de vue se trouve juste un peu avant Tam Son. Un escalier monte à gauche du parking. En arrivant en haut, la vue nous laisse bras-ballants, bouche bée. Le spectacle est magnifique ! Devant les deux montagnes ressemblant à une poitrine de femme, une explosion de couleurs s’offre à nous, entre les petites maisons colorées et les cultures verdoyantes. Ce sera notre plus belle claque de notre parcours en moto à Ha Giang !

VIETNAM_ha-giang DJI_0100

A Tam Son, nous bifurquons pour le petit village de Nam Dam, pour faire une halte à Ly Quoc Thang Homestay. Charles, rencontré lors de la plongée à Malapascua, nous avait loué les mérites de cette famille très sympathique tenant une maison d’hôtes. Parait-il que leur cuisine est bonne ainsi que leur alcool de riz… Ni une, ni deux, nous voici chez eux ! Le chef de famille nous accueille avec un grand sourire, et William engage la discussion en vietnamien :

« Bonjour ! Qu’est-ce qu’il y a de bon à manger ici ?

– Ici tout est bon !

– Ha bah on vous fait confiance alors !

– Ok ! Vous n’êtes pas difficiles pour manger ni pour boire ?

– Ha ben non non

– Ça marche ! »

C’est comme ça qu’on a eu le droit à un festin de roi préparé par le chef et sa femme (viande grillée, langue de bœuf émincée, feuilles de moutarde sautées, riz et autres mets indéfinis mais pourtant bons !), le tout accompagné de thé et d’alcool de riz maison.

Après s’être régalés, on prend un café à la vietnamienne au soleil, en discutant un peu avec le chef de famille.

Le café vietnamien percole directement dans la tasse, goutte à goutte, au travers d’un filtre spécial en métal :

VIETNAM_ha-giang GOPR1062

On rencontre également sa femme, sa fille et d’autres membres féminins de la famille, qui étaient en train de prendre la pause de midi pour couper de leur labeur au champ. Elles n’arrêtent pas de rigoler et elles nous disent que l’alcool de riz leur donne de l’énergie pour travailler ! Elles portent l’habit traditionnel noir avec une ceinture et une jolie coiffe de couleur. La « doyenne » porte également de superbes bijoux qui la mettent en valeur. Elle nous fait sous-peser son collier : il est très lourd !

On passe un très bon moment à rigoler avec eux, et discuter malgré la barrière de la langue. William a beau parler vietnamien, ces dames ne parlaient que le mong.

On aurait bien passé plus de temps avec cette famille si sympathique. Malheureusement, le route nous attend…

Nous repassons à Tam Son pour reprendre la route. On continue jusqu’à Chợ Kem et un peu plus loin, on quitte la route principale en traversant la rivière Babu (ou Sông Miên en vietnamien). Nous redescendons dans la vallée et nous passons par plusieurs petits villages de campagne, très pauvres, mais très authentiques. Les adultes sont aux travaux des champs. Les hommes conduisent les machines et les femmes ramènent au village les productions, chargeant sur leurs dos des quantités astronomiques !

Les enfants sortent de chez eux, ou s’arrêtent de jouer et courent vers nous pour nous faire coucou en passant. Leurs petites bouilles souriantes nous criant des « Helloooo » restera un moment fort de cette boucle.

Marielle est bientôt sur la réserve et nous décidons de remettre un peu d’essence dans les réservoirs. Ici, pas de station essence ! On fait le plein dans les petites échoppes qui pompent les bidons d’essence avec un piston.

VIETNAM_ha-giang GOPR1139

Nous arrivons finalement au petit village de Du Gia à la tombée de la nuit. Nous trouvons un logement à Du Gia Homestay : deux matelas doubles dans un grand dortoir et sanitaires extérieurs. C’est sommaire mais ça ira ! On part dîner en ville. Pour l’apéro, on sort le saucisson qui nous restait de Ninh-Binh. En ouvrant le sachet sous vide, une odeur de charogne nous prend au nez. Pouaaah, il a pris un coup de chaud ce saucisson ! Oui, bon, ce n’est que la peau. Une fois enlevée, on ne sent plus rien…

VIETNAM_ha-giang DSC06808

C’est comme ça que Nicolas et Claire se sont retrouvés devant la porte des toilettes en pleine nuit, la tête enfarinée et l’estomac à l’envers !

Après avoir soupçonné la cuisine du restaurant et les quelques shots d’alcool de riz qu’on a bu, les doutes se sont portés sur le saucisson louche… Ce serait quand même un comble de tomber malades avec un produit français alors qu’on va dans d’innombrables petits bouis-bouis où les conditions d’hygiène sont douteuses et où la vaisselle est lavée à l’eau, sans savon !

J2 : de Du Gia à Đồng Văn (95 km)

Après une nuit agitée, les réveils sont retardés. On partira un peu tard de Du Gia mais tant pis…

On reprend la route vers le nord direction Mèo Vạc. Le cadre est différent mais toujours aussi beau : la roche noire volcanique donne un paysage très escarpé, comme découpé à la hâche. On traverse des contrées agricoles de montagne, moins pauvres que celles de la veille dans la vallée.

On s’arrête manger et faire une sieste à Mèo Vạc.

Incroyable : le recyclage des canettes. Et par couleurs svp !

VIETNAM_ha-giang DSC06849

La suite de la route n’est pas en reste question beaux points de vue :

On arrive dans l’après-midi à Đồng Văn. Nous étions censés initialement continuer pour une trentaine de kilomètres afin d’atteindre la frontière avec la Chine et le point le plus au nord du Vietnam, avant de revenir Đồng Văn pour y passer la nuit . Mais vu l’heure tardive et la faiblesse des troupes, nous décidons d’en rester là pour aujourd’hui.

Après avoir trouvé une chambre à Tam Giac Mach Hotel, nous partons visiter la forteresse Don Cao. Le chemin pour y arriver grimpe et nous on traîne la patte. On décide alors de faire une pause (au bout de 5 minutes de marche) et d’envoyer le drone en reconnaissance. Bon, ça a l’air joli, on continue ! Une fois en haut, s’offre à nous une superbe vue sur la ville et les rizières. Nicolas, pourtant randonneur chevronné, s’avouera vaincu quelques mètres avant le point le plus haut….

J3 : de Đồng Văn à Ha Giang (145 km)

Après une nuit de 12 à 14h, les batteries sont de nouveau pleines !

Nous trouvons un petit restaurant pour un petit-déjeuner : soupe de saucisse-pâté de porc accompagnée de bánh cuốn : ici on déguste les bánh cuốn (galettes de farine de riz fourrées au porc et champignons) en les découpant aux ciseaux et en les plongeant dans le bouillon chaud… Les hommes à côté de nous sont déjà à l’alcool de riz pour leur donner l’énergie nécessaire à leur journée de travail. On comprend mieux pourquoi on a du mal à s’endormir quand on boit quelques shots d’alcool de riz avant d’aller se coucher…

VIETNAM_ha-giang DSC06965

Nous reprenons la route… Nous croisons toujours beaucoup d’enfants :

VIETNAM_ha-giang DSC06988

Ainsi que des scènes de vie campagnarde. Certains paysans travaillent encore la terre à l’aide de la traction animale : on recule d’un siècle !

Après 85 km nous retombons sur Chợ Kem, où nous étions passés le premier jour. Le reste de la route est le même chemin que nous avions emprunté à l’aller. Nous filons donc jusqu’à Ha Giang.

VIETNAM_ha-giang DSC06772

Notre vidéo sur la boucle de Ha Giang en moto

Infos pratiques

Où loger à Ha Giang ?

Nous avons logé au Jasmine hostel, situé juste en face de QT. Nous avons privatisé un dortoir de 4 personnes pour 380 000 VND (13,5 €), petit-déjeuner inclus. La salle du bas, très propre avec des dortoirs et sanitaires, a vraisemblablement été refaite récemment. Ce logement est un peu loin du centre-ville et des restaurants, mais puisque nous avions les motos, ce n’était pas un problème.

Où manger à Ha Giang ?

Nous avons testé le restaurant Nhà hàng cơm Dân Tộc et nous y avons dégusté de DELICIEUSES spécialités locales :

Xôi ngũ sắc ăn với Thịt dê chua: riz gluant cuit à la vapeur aux cinq couleurs servi avec de la viande de chèvre fermentée

VIETNAM_ha-giang DSC07051

Gà luộc chấm muối : poulet bouilli, sauce au sel et citron

VIETNAM_ha-giang DSC07054

Nộm dê (appelé également « gỏi dê » dans le sud du Vietnam) : salade de viande de chèvre

VIETNAM_ha-giang DSC07052

Où loger durant la boucle ?

Nous n’avons pas eu besoin de réserver les logements. Il y a plusieurs homestays par ville-étape, il suffit de demander à l’arrivée !

Du Gia Homestay (Du Gia) : 70 000 VND par personne (2,5 €)

Tam Giac Mach Hotel (Đồng Văn) : 400 000 VND la chambre de quatre personnes (14,2 €)

Il est également possible de loger chez la petite famille où nous avons passé un si bon moment le premier jour : Ly Quoc Thang Homestay. (80 000 VND la nuit, 40 000 VND le petit déjeuner et 100 000 VND le déjeuner ou dîner – soit respectivement 2,9€, 1,4€ et 3,6 €)

La location de motos à Ha Giang

Coût pour une semi-automatique chez QT (hors essence) : 200 000 VND + 100 000 assurance / jour (soit moins de 11 euros /j)

La présentation du permis n’est pas exigée.

Selon le nombre de jours souhaités (2, 3, 4 ou plus…), QT peut conseiller sur un parcours, avec les villes étapes et des propositions de logements.

Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà fait de la moto pour en louer au Vietnam. Les motos semi-automatiques sont très faciles à conduire, et pour beaucoup de touristes conduire une moto en Asie est une première.

La boucle d’Ha Giang est un parcours sur des routes de montagnes qui peuvent être étroites et sinueuses, avec des camions. Mais cette boucle est tout à fait faisable, même pour les novices, à vitesse modérée. Il faut compter 40km/h en moyenne pour les temps de trajets. De toutes façons il serait dommage d’aller bien plus vite et de ne pas profiter des paysages !

Bilan ?

Nous aurons parcouru 350 km au total pour cette boucle d’Ha Giang. Nous avons adoré ce parcours, avec ces superbes paysages de montagnes et de campagne. Il nous a semblé que le Vietnam était ici plus authentique, plus typique, moins vicié par le tourisme de masse.

Merci à Charles rencontré à Malapascua pour tes conseils détaillés, tes recommandations et bonnes adresses. Sans toi, nous serions passés à côté de cette petite pépite du Vietnam !!

Pour ses paysages grandioses, la gentillesse des personnes rencontrées, le sourire radieux des enfants : Nous rajoutons donc Ha Giang dans notre carte des Coups de coeur !

Prochaine étape : Sapa et ses rizières

3 commentaires sur « (J+207) Vietnam – Ha Giang et la virée en moto »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s