(J+203) Vietnam – Cát Bà et la Baie de Lan Ha

Cát Bà est la plus grosse île de la Baie d’Hạ Long maritime ! De là, nous prévoyons une excursion pour la baie de Lan Ha, petite sœur de la Baie d’Hạ Long.

Après avoir visité Ninh Binh, la baie d’Hạ Long terrestre, nous mettons le cap pour Cát Bà, la plus grosse île de la Baie d’Hạ Long maritime ! De là, nous prévoyons une excursion pour la baie de Lan Ha, petite sœur de la Baie d’Hạ Long.

vietnam_map cat ba baie halong

Le trajet en bus pour rallier Cát Bà depuis Tam Coc dure 4h30 (coût : 250 000 VND/personne, soit 8.9 €). Arrivés à la nuit tombante, nous nous organisons pour les deux prochaines journées :

Croisière sur Lan Ha bay

Ma Hai, la tante de William, nous avait donné quelques contacts pour faire une croisière sur la baie d’Hạ Long. Malheureusement, tous les départs étaient complets aux dates que nous voulions et nous n’avons pas voulu attendre quelques jours de plus pour avoir de la disponibilité pour ne pas nous mettre en retard sur notre planning

Nous avons donc réservé auprès de notre hotel une excursion à la journée qui partait le lendemain matin. Au programme : parcourir la baie de Lan Ha, voisine de la baie d’Hạ Long. La baie de Lan Ha est a priori tout aussi belle que sa consœur mais moins touristique et moins chère.

Départ à 08h00 le lendemain matin : nous embarquons dans un bateau au départ de Ben Beo.

Le bateau navigue tranquillement dans un décor fantasmagorique : les fameuses roches karstiques qui émergent de l’eau sont recouvertes par une brume matinale épaisse qui masque le paysage.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DJI_0034

On se croirait dans un lieu maudit habité par les fantômes et les pirates

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06458

On n’y voit pas grand chose mais l’ambiance est impressionnante !

Vers 11h00, tout le monde descend du bateau : c’est l’heure du kayak, et on a de la chance la brume s’est légèrement dissipée.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DJI_0039

Allez, zou, fini de se prélasser, on va faire un peu d’exercice.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay GOPR1015

A deux par kayak, on suit notre guide dans des dédales de roches, on passe sous des tunnels, pour arriver dans une grande cuvette, complètement entourée par les montagnes et la végétation.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DJI_0031

On s’amuse à s’éclabousser, à chahuter, mais mieux vaut ne pas tomber dans l’eau car elle n’est pas toujours très propre… Malheureusement, les déchets plastiques n’ont pas de limite et se retrouvent dans des zones non peuplées comme ici…

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay GOPR1031

En revenant sur le bateau, le repas nous attend pour nous remettre de nos émotions.

Sur le chemin du retour, le ciel s’est bien dégagé et on peut admirer la deuxième facette de la baie : les roches semblent sortir de l’eau tels des géants nous observant. Le paysage est superbe, on en prend plein les mirettes.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06540

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06547

On fait un arrêt près d’une minuscule plage pour se baigner, lovée aux pieds d’une falaise karstique.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DJI_0041

Rares sont ceux qui ont bravé l’eau fraîche pour se mettre à l’eau ! Mais nous n’avons pas eu froid aux yeux…

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DJI_0046

Un peu plus loin, nous débarquons sur une petite île, appelée Monkey island.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06553

Près du petit bar de plage, on peut facilement observer des singes. Mais attention, ils sont très chapardeurs ! Un touriste chinois n’a rien vu venir et s’est fait dérober son paquet de Pringles. Et oui : un singe sait parfaitement ouvrir un paquet neuf…

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06563

Pour avoir un beau panorama, il est possible de monter tout en haut du pic rocheux au prix de grands efforts et de quelques coups de suée. La fin est assez hard, avec des passages très escarpés sur une roche abrasive. Nicolas et Claire auront été ravis d’avoir apporté leurs chaussures après s’être fait chambrer le matin même par Marielle et William « Quoi, vous avez pas pris vos claquettes pour la croisière ? »

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06560

Le dernier arrêt nous a permis de visiter un village de pêcheur flottant, qui un peu comme le restaurant flottant de Nha Trang, possédait différents viviers de poissons et fruits de mer.

Nous sommes retournés à Cát Bà vers 17h00, après une journée bien remplie.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06576

Infos pratiques :

Coût de l’excursion : 320 000 VND par personne (11,4 €), lunch compris

Le Parc national de Cát Bà

Pour notre deuxième journée à Cát Bà, nous avons décidé de partir explorer le parc national de l’île.

Nous prenons un taxi en lui demandant de nous attendre pendant notre balade car il pourrait être bien difficile de rentrer par nos propres moyens.

L’entrée du parc se situe à 13 kilomètres de la ville. Nous prenons nos billets à l’office du parc avant de partir à l’ascension du Ngự Lâm, une petite randonnée d’1h-1h30 pour 150 mètres de dénivelé.

L’ascension dans la forêt est assez rude, il fait chaud et on manque d’air. La direction du sommet est très mal indiquée et on croise d’autres promeneurs qui semblent également un peu perdus… A gauche ? Tout droit ? C’est bizarre ça descend… Je crois que j’ai vu un autre chemin par là ! Bref. Après quelques légers détours on arrive à retrouver notre chemin. Après avoir quasiment escaladé les derniers mètres, nous arrivons (en nage) à une petite hutte en bois avec un point de vue pas trop mal.

Mais il paraît que ça n’est pas fini et que le clou du spectacle se trouve encore un peu plus haut. Bon, ben quand faut y aller, faut y aller… On grimpe encore un peu pour arriver au sommet d’une roche abrasive, d’où effectivement on a une vue imprenable sur le parc. Du vert, du vert, et encore du vert à perte de vue !! Le paysage n’est pas très diversifié, il n’en reste pas moins impressionnant de par son étendue.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06607

Après avoir soufflé un peu et profité de la vue, nous redescendons de notre perchoir.

Une demi-heure plus tard, nous retrouvons notre chauffeur de taxi à l’entrée du parc. Nous lui demandons de nous arrêter sur la route à la grotte Trung Trang. Cette dernière est aménagée sur un peu plus de 700 mètres. On y découvre de belles stalactites et stalagmites, une succession de cavernes et de passages un peu étroits joliment mis en valeur par un jeu de lumières

Le taxi nous reprend un peu plus loin, à la sortie du tunnel. Nous lui demandons un dernier arrêt à « Hospital Cave« . Il s’agit en fait d’un véritable hopital, aménagé dans une grotte entre 1963 et 1965, afin d’être épargné par les bombardements lors de la guerre Vietnam/USA. L’hôpital secret était complétement invisible depuis la route ou les airs. Le lieu, qui servait également de cachette pour certains leaders Viet Cong, a été utilisé jusqu’en 1975.

VIETNAM_cat-ba_lan-ha-bay DSC06636

La grotte étant en hauteur, on monte au site par un escalier en bois, vraisemblablement pas d’origine. On se demande comment faisaient les locaux pour transporter les blessés et malades à l’époque…

A l’intérieur, c’est assez bluffant : portes blindés, couloirs et pièces bétonnées… On se croirait plus dans un bunker que dans une grotte ! L’hôpital a été aménagé sur trois étages, avec des chambres pour les patients, une salle d’opération et des bureaux pour les médecins. Le « troisième étage » est en fait une grande caverne (le seul endroit où on voit qu’on est dans une grotte) qui servait auparavant de salle de cinéma !

Le tour est vite fait, et très peu d’explications sont données… Peut-être pour inciter le visiteur à prendre un guide ?

Infos pratiques :

Prix d’entrée dans le Parc national de Cát Bà : 40 000 VND/personne (1,4 €). Tarif incluant l’entrée dans la grotte de Trung Trang.

Prix d’entrée à l’Hospital Cave : 40 000 VND/personne

Coût de taxi : 450 000 VND partagés à 4 (16€).

Où manger à Cát Bà ?

On a trouvé deux petits restos sympas à Cát Bà :

Quan Cat Ba Family : pour leurs supers fruits de mer sautés au citron, gingembre et citronnelle. Un régal, on y est retourné deux fois !

Mona’s restaurant : on y a fait un très bon hot pot, une fondue asiatique dans du bouillon avec plein d’herbes fraîches, mix viande et fruits de mer

Notre vidéo de Cát Bà et Lan Ha Bay

Bilan ?

Non ne savons pas comment est la Baie d’Ha Long, alors difficile de dire si la Baie de Lan Ha est aussi bien. Mais notre excursion dans la Baie de Lan Ha était plutôt tranquille, on n’a pas été assommé par le tourisme de masse. Nous étions sur un bateau d’une quarantaine de personnes et il y avait max trois bateaux par site. Mais bien souvent, nous étions tous seuls…

On a bien aimé varier les activités entre bateau, rando, kayak et baignades.

Mais si nous avions eu plus de temps, on aurait peut être fait une croisière sur plusieurs jours, pour pouvoir mieux explorer la baie.

Prochaine étape : Ha Giang pour une boucle en moto dans les montagnes

3 commentaires sur « (J+203) Vietnam – Cát Bà et la Baie de Lan Ha »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s