Spécialités culinaires de Nouvelle-Calédonie

Encore une fois cette article sera court… La Nouvelle-Calédonie, c’est la France ! Donc pas vraiment de surprises, si ce n’est l’utilisation plus importante des fruits et légumes locaux (noix de coco, mangues, bananes…) et des poissons tropicaux (mahi-mahi, dawa…).

Le bougna est LE plat traditionnel caldoche. Il s’agit de poisson ou de poulet (plus rarement de roussette, la chauve-souris diurne) cuit avec de l’igname, de la banane plantain et de la patate douce dans une feuille de bananier. La cuisson se fait traditionnellement dans un grand trou creusé sur le sol dans lequel on aura fait un feu avec des pierres. Une fois le feu éteint, on pose les feuilles de bananiers remplies, on recouvre de terre, et on laisse cuire au moins 8h. Pour des raisons de praticité, le bougna est désormais souvent proposé cuit au four.

nouvelle-caledonie_lifou DSC04588

Le crabe des cocotiers : c’est un crabe terrestre énorme (4 kg en moyenne pour une envergure d’un mètre) qui se nourrit de noix de coco, donnant une saveur particulière à sa chair. Attention : mal préparé et la chair du crabe des cocotiers devient toxique !

nouvelle-caledonie_lifou DSC04401

La langouste : les eaux calédoniennes regorgent de langoustes, et en saison, on en trouve régulièrement sur les marchés. Les meilleurs langoustes qu’on a jamais dégustées restent celles de l’île des Pins et celles cuisinées par la maman de William.

nouvelle-caledonie_noumea DSC04274

La vanille des îles Loyauté : les îles Loyauté produisent depuis 150 ans de la vanille, importée à l’origine par un missionnaire anglais. Les quantités produites ne sont pas encore énormes mais la qualité est au rendez-vous !

Leur café-vanille est sympa à goûter aussi !

Autres spécialités : la viande de cerf (ici, prononcer la lettre « F »), tendre et délicieuse, souvent à déguster en brochette… Pendant les kermesses !

Mais aussi la viande de roussette, une grosse chauve-souris locale… On n’y a pas encore goûté mais c’est prévu pour la prochaine fois que l’on retournera sur le Caillou

 

Nos bonnes adresses : 

La petite baie (Lifou) : Annette, la douce gérante de cette maison et table d’hôtes en tribu a su ravir nos papilles avec son excellent crabe des cocotiers. Mais on nous chuchote à l’oreille qu’elle maîtrise aussi parfaitement la préparation de la langouste et du bougna.

Fetra Sun (Lifou) : La cuisine y est très fine, pleine de couleurs et de saveurs ! Le meilleur restaurant que nous ayons fait à Lifou !

 

Fene pazza (Lifou) : On a été conquis par leurs bougnas au poisson et au poulet

nouvelle-caledonie_lifou DSC04588

Mais le meilleur endroit pour se régaler en Nouvelle-Calédonie reste la cuisine de la maman de William ! 

 

 

 

 

 

4 commentaires sur « Spécialités culinaires de Nouvelle-Calédonie »

    1. Non non, crabe 100% naturel nourri au soleil et à la noix de coco ! Il y a de belles ressources naturelles en Nouvelle-Calédonie. Le mieux est de « barrer en coup de pêche » et griller le poisson fraîchement pêché, siroter une noix de coco fraîche au marché, goûter le café-vanille des îles… On a hâte de vous faire découvrir tout ça ! 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s