(J+227) Laos – Vientiane, la paisible capitale

Sur les bords du Mékong, Vientiane se trouve à la frontière avec la Thaïlande située sur la rive opposée. Capitale du Laos, Vientiane est réputée pour être une des capitales les plus calmes d’Asie. Malgré ses 760 000 habitants, soit 10% de la population laotienne, on ne ressent pas la frénésie des grandes villes. Les principaux sites touristiques étant concentrés dans le centre-ville, il est facile de la visiter à pied.

30 mars 2018

Depuis Vang Vieng, nous avons pris un bus de 4h pour rejoindre la capitale, Vientiane, située à la frontière entre le Laos et la Thaïlande.

laos_map

Vientiane a été pour nous une ville étape : cela nous a permit de couper le trajet entre Vang Vieng et la région de Thakhek, notre prochaine destination. Nous n’avons passé qu’une seule journée à Vientiane pour visiter quelques sites touristiques de la ville, et notamment les temples de la rue Setthathirath road.

Visite de Vientiane la capitale du Laos

Sur les bords du Mékong, Vientiane se trouve à la frontière avec la Thaïlande située sur la rive opposée. Capitale du Laos, Vientiane est réputée pour être une des capitales les plus calmes d’Asie. Malgré ses 760 000 habitants, soit 10% de la population laotienne, on ne ressent pas la frénésie des grandes villes. Les principaux sites touristiques étant concentrés dans le centre-ville, il est facile de la visiter à pied.

Le Palais présidentiel, de style Beaux-arts, a été construit lors de la colonisation par la France, alors que Vientiane était la capitale du préfectoral français. Il abrite les bureaux d’instances gouvernementales et accueille certaines réceptions officielles politiques.

laos_vientiane DSC08571

Le temple Wat Sisaket a été construit entre 1819 et 1824 sous l’ordre du dernier roi de Vientiane. C’est le plus ancien temple de la ville, qui plus est en son état d’origine car c’est un des rares temples a avoir été épargné de la guerre avec les siamois. C’est un très beau temple orné de milliers de statuettes de Bouddha.

Le temple Ho Phra Keo : à l’origine temple royal construit pour abriter le Bouddha d’Émeraude (désormais à Bangkok), Ho Phra Keo est aujourd’hui un musée national d’art religieux. Son allure est imposante de part sa dimension, ses grands piliers et la couleur rouge et or de sa façade.

La cathédrale du Sacré-Cœur a été bâtie à l’époque de l’Indochine française par les missionnaires de la Société des missions étrangères de Paris. Elle est de style néo-roman.

laos_vientiane DSC08600

Le marché Khuadin est un marché populaire de produits frais et locaux. Les stands sont abrités par de grandes bâches bleues.

laos_vientiane DSC08602

Le célèbre monument Patuxai, ou « monument de la victoire » est une réplique de l’Arc de triomphe à Paris. Construit en 1962, il est dédié aux laotiens ayant lutté contre la France pour l’indépendance du pays. Il est possible d’y monter pour avoir une jolie vue du quartier. De belles fresques sont peintes sous l’arche.

Le temple Inpeng date du 16e siècle. Il est peu connu des touristes et pourtant magnifique avec sa belle façade verte et dorée. Sous le porche de l’entrée principale figurent des peintures murales très colorées de la vie de Bouddha.

Datant également du 16e siècle, le temple Wat Ong Teu abrite le plus grand bouddha de Vientiane (5,8 mètres de haut), entièrement en bronze.

Le temple Wat Haysok présente un intérieur très coloré.

Infos pratiques pour Vientiane :

Bus Vang Vieng – Vientiane : 50 000 kip/personne, soit 5€

Hôtel à Vientiane : nous avons logé au RD Guesthouse pour 11 000 kip/nuit, soit 11€. Chambre correcte avec salle de bain privative.

Les temples et monuments payants :

– Vat Sisaket : 10 000 kip/p (1€)

– Ho Phra Keo : 10 000 kip/p (1 €)

– Patuxai : 3 000 kip/p (0.30 €)

Où manger à Vientiane ?

Lors de notre journée de visite, nous nous sommes arrêtés le midi au restaurant local Han Sam Euay Nong, près du temple Inpeng. Nous y avons goûté une succulente salade de riz grillé au porc, à envelopper dans des feuilles de salade et herbes fraîches, ainsi qu’une délicieuse soupe de nouilles au porc et bambou.

Juste à côté de notre hôtel, se trouve le restaurant italien Via via qui fait de bonnes pizzas au feu de bois.

laos_vientiane DSC08660

Nous avons retrouvé à Vientiane, le café Le Banneton, où nous avions craqué pour ses produits français à Luang Prabang (pain au chocolat, croissant pur beurre, sandwichs…).

laos_vientiane DSC08567

Bilan ?

Nous avons trouvé que Vientiane avait beaucoup moins de charme que Luang Prabang (cf. notre article sur Luang Prabang ici). Pour nous, cette ville n’est pas indispensable à visiter au Laos mais peut constituer une étape appréciable entre le Nord et le Sud du pays.

Prochaine étape : nous partons pour Thakhek où nous avons prévu de faire une boucle de 3 jours en moto.

Un commentaire sur « (J+227) Laos – Vientiane, la paisible capitale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s