Bilan : Spécialités culinaires du Pérou

Au Pérou, la nourriture est assez variée, et il y a des spécialités par région.

Voici une petite sélection de nos découvertes culinaires

Au Pérou, la nourriture est assez variée, et il y a des spécialités par région.

Voici une petite sélection de nos découvertes culinaires

Côté boissons :

Le Pisco Sour, cocktail typique tellement vanté par les collègues de William… Et c’est mérité ! Il est constitué de Pisco (alcool de raisin), de citron, de sucre et de blanc d’œuf.

DSC02786-pisco sour (FILEminimizer)

La Chicha Morada, une boisson qui s’avère être bien meilleure qu’elle n’y paraît au premier abord. C’est un jus à base de maïs violet, cannelle, clous de girofle, jus d’ananas et de pomme.

DSC02784-chicha morada (FILEminimizer)

Le Jugo de Papaya Arequipena : la papaye d’Arequipa est plus petite et plus sucrée que sa cousine la papaye « classique ».

DSC03745-jugo de papaya (FILEminimizer)

L’infusion de Hierba Luisa, à base de verveine citronnelle fraîche, très bonne pour la digestion.

DSC02995 (FILEminimizer)

Côté plats :

Lima est réputée pour sa bonne bouffe, et on l’a vérifié !! On s’est régalé dans cette ville !

A Lima, on a évidemment goûté l’incontournable Ceviche : du poisson blanc, servi cru simplement mariné dans du citron. Ici, ils rajoutent dans une petite coupelle une sauce épicée et des Canchitas – délicieux grains de maïs grillés à picorer ou à parsemer sur son Ceviche.

DSC02787-ceviche (FILEminimizer)

Assez proche du ceviche : le Leche de Tigre, beaucoup plus liquide, se boit dans un petit verre. Il s’agit en fait du jus résiduel qui a servi à faire le ceviche, très concentré en goût. Une explosion de saveurs !

DSC02989 (FILEminimizer)

Nous avons également goûté le Maki causa, qui est une sorte de gâteau de patate douce avec au milieu une farce à base de fruits de mer, de thon ou de poulet. Celui qu’on a goûté à Lima était très bon, avec des petites frites croustillantes par dessus.

DSC02990 (FILEminimizer)

Pour les amateurs de viande tendre : les Anticuchos sont des brochettes de cœur de bœuf. On a en mangé plusieurs fois, au restaurant ou en street food (attiré par la foule de locaux qui s’agglutinaient devant le stand d’Antichuchos)

A Arequipa, on s’est également aventuré pour goûter un « Cuy chactado » (cochon d’inde frit) et à la « Chupe de camarones » (soupe d’écrevisses), spécialités de la ville. Le goût du cochon d’inde s’apparente à la chair du poulet, mais en plus gras… Et il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent mais ce n’est pas mauvais !

A Arequipa, une autre spécialité est le « Rocoto relleno« , sorte de piment à la forme de poivron, farci avec de la viande et des légumes. Celui qu’on a mangé n’était ni très beau, ni très bon… On est mal tombés.

DSC03747-rocoto relleno (FILEminimizer)

Le lac Titicaca est réputé pour sa truite : « Trucha a la plancha » ou « Trucha frita« , qui est très bonne, mais on a appris plus tard qu’il fallait en consommer avec modération car les eaux du lacs sont en fait très polluées… Tant pis, on s’est quand même régalé les papilles !

Côté desserts :

A Lima, nous avons goûté les « Picarones » en street food dans le quartier de Miraflores : beignets à base de farine de citrouille, levure et de Panela (sucre de canne non raffiné) le tout nappé de miel de figue… Miam !

La gastronomie au quotidien

Pour les repas rapides de tous les jours, de nombreux petits restaurants proposent des « menus » à des prix très attractifs (de 6 à 15 soles, soit 1,5 à 2,0€), composés le plus souvent d’une « sopa » (leurs soupes sont délicieuses ! très généreuse et riche) et d’un « segundos« , le plat principal – souvent servi avec du riz ET des patates : la combo double-féculents est étonnante. Et quand on a de la chance, on a deux bouts de légumes qui se courent après ! En segundos, on trouve régulièrement le « lomo saltado » (beauf sauté) ou le « arroz con pollo » (poulet avec du riz). Le menu est généralement servi avec un « refresco » (boisson fraîche), et plus rarement un « postres » (dessert).

Nos meilleurs restaurants au Pérou ?

  • La Paneteria à Baranco (Lima) : une sandwicherie qui déchire avec des jus frais maison, des sandwichs croustillants et des desserts à tomber

DSC03036 (FILEminimizer)

  • BLU à Baranco (Lima) : un glacier artisanal aux parfums originaux (chirimoya, myrtille, cannelle, fleur de lait…)

DSC03046 (FILEminimizer)

  • Mango au Larcomar (Lima) : un restaurant situé dans le cœur du centre commercial Larcomar face à la mer, où on a dégusté le meilleur ceviche de notre vie !! Le arroz con pato, version « améliorée » du arroz con pollo (poulet) mais cette fois avec du canard, était aussi très bon.
  • Restaurant italien La Traviata (Lima) : pas très typique, mais qu’est-ce qu’on a bien mangé… de succulentes pâtes fraîches faites maison !
  • La Lucha, à Arequipa. Fast food aux burgers personnalisables (bacon, œuf, avocat…).
  • Hatunpa, à Arequipa : leur spécialité, c’est les patates !! Et au Pérou, il y en a un nombre incalculable de variétés différentes ! Leur plat principal propose un assortiment de 3 à 5 variétés différentes, avec une garniture par dessus.

2 commentaires sur « Bilan : Spécialités culinaires du Pérou »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s