(J+4) Lima, capitale du Pérou

Lima est une ville-ruche qui s’étend sur plusieurs kilomètres le long de l’Océan Pacifique, perchée sur la Costa Verde et dominant toute la baie en forme de fer à cheval.

Son activité est incessante, et résonne dans toute la ville le bruit des klaxons des taxis kamikazes et le vrombissement des moteurs diesel des bus bondés de Péruviens.

19 août 2017

Holà ! Voici notre tout premier article sur la route : nous ouvrons donc officiellement la section « Carnets de Voyage » du site !

Nous commençons notre long périple par le Pérou, et plus précisément par Lima, sa frénétique capitale de 9 millions d’habitants !

map_lima

Petite surprise dès notre arrivée tardive à l’aéroport de LIM : Clifford et Alejandra, deux membres éloignés de la famille de Claire, une branche généalogique expatriée au Pérou depuis quelques générations, ont fait le chemin pour nous accueillir en personne !
[Photo clifford + pancarte]
Clifford et toute sa famille sont d’une gentillesse absolue. Le lendemain de notre arrivée, ils nous montrent la ville, les bons coins et les bonnes adresses !

Lima, capitale du Pérou

Lima est une ville-ruche qui s’étend sur plusieurs kilomètres le long de l’Océan Pacifique, perchée sur la Costa Verde et dominant toute la baie en forme de fer à cheval.

Son activité est incessante, et résonne dans toute la ville le bruit des klaxons des taxis kamikazes et le vrombissement des moteurs diesel des bus bondés de Péruviens.

À la tombée de la nuit, le vacarme diurne laisse place à l’écho lointain des alarmes antivols des voitures et aux aboiements de chiens errants qui résonnent d’une ruelle à l’autre.

L’hiver, la ville entière se recouvre d’un épais brouillard que les locaux appellent « La Pansa De Burro », blanc comme le ventre d’un âne. N’escomptez pas observer un coucher de soleil à cette époque de l’année ! Malgré cette météo peu engageante, il ne pleut presque jamais sur la capitale… Lima est entourée d’un paysage désertique.

Mais Lima fascine surtout par ses différences culturelles et sociales, qui se retrouvent dans son découpage géographique en quartiers hétéroclites.

1/ Miraflores, quartier touristique de Lima

C’est le quartier touristique de Lima, avec de nombreux hôtels, restaurants, parcs. Ce qui en fait un point de départ privilégié pour explorer la capitale !

Au nord de Miraflores se trouve le site archéologique de Huanca Pucllana, avec sa pyramide Inca vieille de 1500 ans, haute de 27 mètres et plate en son sommet. Elle est entièrement composée de plaques d’argile – heureusement qu’il ne pleut pas sur Lima !

Ces plaques sont disposées comme des livres sur une bibliothèque (bookshelf) ce qui lui a permis de résister aux nombreuses secousses sismiques qui ponctuent la Ceinture de Feu.

En suivant la direction Sud nous découvrons le quartier artisanal et ses nombreux marchés (Péruviens, Indiens, etc). Travail textile, instruments de musique, menuiseries, vêtements, décorations, meubles : tout y est ! Nous n’achèterons rien car nous préférons attendre de découvrir un peu plus la culture péruvienne :

DSC03073 (FILEminimizer)

Un peu plus loin nous arrivons sur le fameux marché de Surquillo (le numéro 1 situé près de la station de bus Metropolitan « Estacion Ricardo Palma »). Malheureusement pour nous, à notre arrivée sur les lieux un dimanche après-midi vers 15h30, les commerçants commençaient déjà à ranger leurs étals. Nous apercevons tout de même d’intéressantes boutiques de fruits et légumes :

DSC03078 (FILEminimizer)

Direction ensuite le plein cœur de Miraflores à proximité du Parque Kennedy pour y découvrir des boutiques diverses et variées, restaurants et cafés-terrasses. Des stands de nourriture ponctuent le parc et nous passons quelques instants à regarder une séance publique de danse Salsa mêlant des gens de tout âges.

En atteignant le littoral, nous découvrons le centre commercial Larcomar, avec une vue imprenable sur l’océan et une agréable sensation d’être dans une mini-station balnéaire.

Le Parque Del Amor se trouve à quelques minutes de marche de Larcomar (en remontant au nord). Des couples s’enlacent amoureusement, assis sur des bancs décorés de fresque en mosaïques multicolores pendant que des enfants jouent bruyamment à proximité. Dans ce parc se trouve également le point de départ des vols en parapente :

2/ Barranco et son activité nocturne

C’est officiel, les Péruviens sont des couche-tards ! Barranco est situé a proximité immédiate de Miraflores, au sud-est. Moins connu que Miraflores, Barranco vaut pourtant son pesant de cacahuètes !

De jour, ce quartier est très agréable et nous sommes comme des enfants durant une chasse aux trésors. Mais pour les œuvres de Street Art !

La balade autour de la place centrale et du pont des soupirs est très plaisante, pour flâner dans les ruelles et déambuler dans les escaliers.

Mais à partir de 22h du soir, la place centrale s’anime de danses allant du break-dance au rock, les nombreux bars commencent à se remplir, la file d’attente aux restaurants s’allongent. Barranco se réveille à peine !

À peine plus éloigné du Centre Historique de Lima que Miraflores, c’est ici où nous décidons de poser nos sacs à dos pour explorer le cœur de la capitale !

3/ Le Centre Historique

Le centre historique de Lima, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est entouré de plusieurs quartiers bien différents les uns des autres, plus ou moins sympas à visiter. Pour rejoindre le centre de Lima nous avons pris le bus Metropolitan qui file en ligne droite sur la voie rapide uniquement dédiée aux bus et court-circuite les bouchons.

La Plaza San Martin est la place principale de Lima, bien qu’elle ne soit pas la plus jolie. Apparemment le Pisco Sour aurait été inventé dans l’Hôtel Bolivar et le cocktail servi au bar de l’établissement à excellente réputation ! La Plaza de los Armas, avec le palais du gouverneur, nous a semblé plus spacieuse et colorée. Par chance nous y étions aux alentours de midi et nous avons pu voir la relève de la garde sous le rythme de la fanfare :

DSC02881 (FILEminimizer)

Nous avons également aimé l’Église San Fransciso (où vivent encore aujourd’hui une quarantaine de moines franciscains) et la visite de ses catacombes impressionnantes sur plusieurs niveaux et recensant près de 75000 squelettes humains. L’Église possède une magnifique bibliothèque de livres anciens, qui semble tout droit sortie de l’école de Harry Potter ! (malheureusement les photos sont interdites!)

Le Couvent de San Dominico est tout aussi magnifique, avec son joli patio, ses plafonds boisés et ses mosaïques au style de Séville. Nous avons attendu patiemment qu’une visite guidée (compris dans le prix de l’entrée) débute – cela nous a permis d’accéder à des endroits interdits en visite libre :

Pour ceux qui aiment les marchés, le Mercado Central est un lieu de vie haut en couleurs, bruits et odeurs ! Des étals de fruits et légumes, aux étals de viande et de poissons présentés a l’air libre, en passant par les stands de ballons, fanions et autres décorations pour les anniversaires. On peut trouver de tout dans ce marché immense ! Nous nous sommes laissés tenter pour un « pollo al horno » dans un des nombreux restaurants du marché pris d’assaut par les locaux et quelques rares touristes :

À côté du Mercado Central, se trouve El Barrio Chino, le Chinatown de Lima avec un marché couvert assez surprenant : stands variés de podologie (avec des photos grand format de pathologies affreuses), d’épilation ou de coiffure.

Pour une sortie originale, nous nous sommes laissés tenter par le « Circuito magico del agua », parc avec des jeux d’eau et de lumières très apprécié par les enfants (et les grands enfants) qui courent dans les fontaines, même en hiver :

4/ Chorillos, relique d’un passé touristique

A l’extrémité Est de la baie de Lima se trouve le quartier de Chorillos, d’où serpente à flanc de colline un ancien circuit automobile « la Herradura », appelé ainsi en raison de sa forme en fer à cheval :

En haut, le Mirador Herradura ainsi que le point de vue culminant près de la grande croix lumineuse « Santario Virgen Del Morro » et du Museo Planetario sont excellents pour avoir une vue sur Lima. À découvrir de jour comme de nuit !

DSC03111 (FILEminimizer)

En terminant la boucle qui contourne la colline, nous passons à travers des quartiers populaires, des bâtiments au style ancien aujourd’hui à l’abandon – une piscine complètement taguée attire notre attention :

DSC03014 (FILEminimizer)

En revenant à l’entrée de Chorillos nous découvrons le Club Regata et son saisissant contraste avec les quartiers populaires. Pour pouvoir accéder au Club il faut être membre ou… se faire inviter comme nous ! Une fois le poste de sécurité passé, c’est une véritable station balnéaire qui s’ouvre à nous, avec des salles et terrains de sports, restaurants, piscines… Et voitures haut de gammes garées sur le parking ! Rien à voir avec ce que nous avions pu découvrir auparavant !

5/ Quelques bonnes adresses

  • Restaurant Mangos (Larcomar) pour son ceviche à tomber
  • Boulangerie Panatteria (Barranco) pour ses sandwichs goûteux et croustillants faits à la minute
  • Glacier BLU (Barranco) pour ses glaces artisanales aux parfums exotiques
  • Restaurant La Traviata (Miraflores) pour ses Champinones al ajillo et son Asado de tira al Marbec con pappardelle

6/ Quelques astuces pratiques

Le Metropolitan bus est vraiment très pratique car il relie les principaux quartiers (Miraflores, Barranco, Centro Historico, etc) en empruntant un canal dédié – et donc sans embouteillage – sur la voie rapide qui coupe la capitale ! Chaque trajet coûte normalement 2,5 soles par personne (environ 0,60€) et il faut auparavant acheter une carte d’abonnement m!agnétique rechargeable. Mais en demandant gentiment à quelqu’un de biper votre passage (et en lui remboursant en espèces bien sûr) cela est tout à fait possible !

Si vous avez un doute sur la qualité des œufs utilisés pour la réalisation d’un Pisco Sour, demandez le « sin huevo » (sans œufs). Nous on le préférerait presque comme ça !

10 commentaires sur « (J+4) Lima, capitale du Pérou »

  1. Bonjour,
    Super ce premier articles et ces très belles photos on a l’impression de voyager avec vous .Nous attendons avec impatience le prochain Profitez bien et prenez soin de vous
    Bises
    Michel et Dominique

    J'aime

  2. Un pisco sour sans œuf! Sacrilège! 🙂
    Content de voir que vous êtes bien arrivés les jeunes. Très prometteur comme début. Continuez de nous faire rêver surtout en cette période proche de la rentrée…et donc du retour du trafic, des gens aigris et des grèves interminables. Arghhh…
    Enjoy and take care!

    J'aime

  3. c est super de vous suivre …ne laissez pas passer vos envies quant aux souvenirs…combien de fois on regrette de ne pas avoir achete car apres il est trop tard et on ne retrouve pas les memes objets …on vous embrasse au prochain numero…

    J'aime

    1. Coucou Patrice !
      Pour l’instant on ne s’est pas laissés tenter par des souvenirs parce qu’après il faut les porter sur le dos ! 😉
      Mais on a prévu de s’envoyer des petits colis de souvenirs pour les retrouver à notre retour en France ! William a dejà envie de s’acheter une flûte péruvienne… 😊

      J'aime

  4. Trop bien votre description de Lima !,, on voyage avec vous…je découvre cette ville avec vous!
    Cela me donne envie d’y aller!!…Merci de prendre du temps pour nous faire participer à vos découvertes.
    J’ai lu plusieurs fois votre périple … j’attends avec impatience la suite…
    Contente que vous ayez été bien reçu par les cousins..j’espère qu’on les verra en France.
    Profitez en bien,mettez vous en plein les yeux!!
    Bises. Mounette!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s