Banque & Finance

Parce que malheureusement on ne vit pas que d’amour et d’eau fraîche, et que le troc n’est pas partout monnaie courante (haha), on va devoir dégainer notre carte bleue tout au long de notre voyage.
Mais là encore, mieux vaut y réfléchir à deux fois pour éviter les mauvaises surprises !

Comment avons-nous géré la Banque et les Finances pendant notre Tour Du Monde ?

Voici nos conseils pour utiliser au mieux sa banque et ainsi partir l’esprit tranquille K1

Conseil n°1 : pour tes billets d’avion, une carte gold tu utiliseras

Si possible, achetez vos billets d’avion avec une carte Premier ou Gold minimum, qui permettra de bénéficier gratuitement d’une assurance voyage et/ou assistance en cas de pépin pendant les premiers temps du voyage. Après quoi, il sera nécessaire de souscrire à une assurance voyage.
Garanties Assurance : retard de bagages ou de transport, perte/vol/détérioration de bagages, modification ou annulation de voyage, responsabilité civile à l’étranger, vol ou de dommage d’un véhicule loué… pour 180 jours consécutifs
Garanties Assistance : transport/rapatriement, avance sur les frais d’hospitalisation, remboursement à titre complémentaires des frais médicaux… pour 90 jours consécutifs

Il y a des possibilités d’obtenir gratuitement une carte Premier chez certaines banques, sous conditions. De notre côté, nous avions opté pour la carte Visa Premier de Boursorama Banque.

Conseil n°2 : plusieurs cartes tu prendras

Les cartes bancaires sont en grande majorité de type Visa ou MasterCard. Dans certains endroits, il se peut qu’uniquement un des deux types de carte soit accepté, il est donc préférable de voyager avec les deux.
En outre, en cas de vol, de perte, ou de nécessité de faire opposition à une carte bancaire, il peut être utile d’en avoir une autre de secours pour poursuivre le voyage. D’autant plus qu’en tour du monde, il est difficile de se faire envoyer une nouvelle carte par la poste !
Autre astuce : gardez vos cartes bancaires arrivées à échéance. Si jamais vous vous faites racketter, vous pourrez donner les vieilles cartes plutôt que les cartes actives.

Conseil n°3 : de changer de banque tu aviseras

Est-ce que votre banque est la plus adaptée pour un voyage à l’étranger ? Quels sont les frais liés à l’utilisation de votre carte hors zone Euro ?
Une petite simulation avec un coût moyen de retrait vous permettra de comparer plusieurs banques et de prendre en compte les différents frais associés :

  • frais de gestion du compte
  • frais bancaires pour les paiements hors zone Euro
  • frais bancaires pour les retraits hors zone Euro

Dans notre cas, Boursorama était pas mal placé, étant donné que c’est une banque en ligne avec 0% de frais de gestion de compte. Par contre, hors Europe, on se farcit 1.95% de frais de retrait et de paiement. Ce qui n’est pas énorme mais, cumulé sur plusieurs mois, peut constituer un petit paquet d’argent qu’on aimerait bien mettre ailleurs…

Notre solution ? La N26Black !
N26 est une banque allemande récente et 100% en ligne. L’ouverture d’un compte se fait en quelques minutes au travers d’un formulaire en ligne et d’un appel en visio pour finaliser les démarches avec un opérateur francophone. Les services sont très simples et minimalistes : un compte-courant, une application smartphone, une carte MasterCard et pas de découvert, pas de chéquier, pas de produits épargne ou crédit.
L’offre basique est le compte N26 tout-court : 0€ de frais de gestion, carte MasterCard standard, paiements sans frais quelle que soit la devise, 1.7% de frais de retrait hors zone Euro… avec une condition minimum d’utilisation de 2.9€/mois.
Nous avons choisi d’upgrader une de nos deux cartes pour la N26Black : pour le prix de 5.90€/mois (70.8 € par an), on a toujours 0% de frais de paiement à l’étranger mais également 5 retraits gratuits par mois (puis 2€ par retrait à partir du 6e retrait par mois), ainsi qu’un package assurance et assistance liées à la Black MasterCard.
La carte N26Black est avantageuse dès 350 € de retrait par mois, par rapport à la N26.
En sachant que dans les pays où nous allons, il y a de grandes chances que les paiements se fassent essentiellement en liquide, nous pensons que c’est une bonne solution à condition de faire des retraits à la semaine.

Pour en savoir plus :
site commercial N26
article du blogueur Ryan – Le sac à dos

Conseil n°4 : ta ligne téléphonique tu garderas

Mais… un tour du monde ce n’est pas pour se déconnecter ?? Et pourquoi diantre venir vous parler de téléphone dans la rubrique « Banque » ?
Tout simplement pour un lien très bête, auquel on ne pense pas forcément : pour valider un paiement en ligne, les banques nous envoient parfois un code par sms à copier pour finaliser la commande ! (procédure 3D SECURE)
Zut !
Pour ne pas maintenir un forfait téléphonique France pendant toute la durée de notre voyage, nous avons opté pour la solution du forfait à 2€/mois sans engagement de Free. On pourra comme ça recevoir les sms d’activation. Ou passer des appels (surtaxés) en cas d’urgence. L’avantage, c’est qu’on conservera notre ligne au retour (et tous nos numéros pour organiser l’apéro des retrouvailles !).
Sinon, pour le reste, on pourrait se passer d’un forfait téléphonique, tant qu’on a accès au wifi…

Apparemment, si l’on est dans l’impossibilité de recevoir un SMS, il serait toujours possible de finaliser autrement une procédure 3D SECURE, mais cela dépend des banques. A voir donc au cas par cas.

Conseil n°5 : attention aux Filtres Anti-Fraude tu feras

Selon nos banques, certains possèdent un filtre Anti-Fraude automatique, qui bloque la CB momentanément s’il y a suspicion d’utilisation frauduleuse de la carte de paiement.
Cette liste de pays « à risques » dépend de vos banques, donc renseignez-vous !

Un simple email, à partir de 30 jours avant l’arrivée dans le pays en question, suffit. Mais encore faut-il avoir un accès Internet à ce moment-là…
C’est un peu galère, car ça oblige à prévenir nos banques au fur et à mesure de notre avancée dans le voyage – du moins, si l’on souhaite continuer à utiliser notre carte.
Ou l’autre solution : utiliser une autre carte de paiement que celle qui risque de se faire bloquer.

Conseil n°6 : sur le réseau des partenaires tu te renseigneras

Même si nos banques « mères » (BNP Paribas, Crédit Agricole, Boursorama, etc) ne sont pas aussi compétitives pour le paiement à l’étranger que nos banques « filles » (N26, Monabanq, etc.)…
Elles ont souvent un réseau de partenaires où le retrait est à zéro frais supplémentaires !!!
Ce n’est pas une solution très pratique sur le long terme, surtout si l’on passe par un pays qui n’est pas couvert par un tel partenariat.
Mais cela permettra d’alléger l’utilisation de nos cartes de voyage – si on commence à frôler le plafond de paiement.
Donc renseignez-vous sur le réseau de partenaires de vos banques.
Pour nous, on utilisera un peu le réseau Global ATM Alliance lorsque cela sera possible avec nos cartes « normales » si notre N26 chauffe trop.

Simulation de sérénité bancaire

Si un baroudeur suit nos conseils durant son voyage à l’étranger, quel est le scénario le plus probable qui risque de se passer parmi la liste de scénarios proposés ci-dessous ?

 
Choisir le scénario le plus probable
Scénario A :
« Attendre comme un c*n devant son écran à 2h du matin, à l’autre bout du monde, que la banque veuille bien s’occuper de résoudre ses multiples problèmes bancaires à distance »
bank transfer.gif
Scénario B :
« Youpi ! ça va le faire !« rich.gif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s