Santé & Vaccins

Un point sur les Vaccins et la Santé pendant un Tour Du Monde

Allez, un peu de sérieux et parlons de…

Santé et vaccins pendant un Tour Du Monde !

dr_house

Afin de voyager l’esprit tranquille, voici les démarches que nous avons suivi :

Pourquoi se faire vacciner ?

Maman, Papa, ne vous inquiétez pas, on ne s’est pas posé la question bien longtemps : on est à jour dans nos vaccins maintenant !!!

Premièrement, il existe des maladies qu’on n’a vraiment, mais alors vraiment pas envie d’attraper… La liste est longue, et elle peut faire peur.

Deuxièmement, d’un point de vue formalité administrative, la présentation du carnet de vaccination semble parfois obligatoire avec une preuve de vaccination pour entrer dans certains pays (exemple :pour l’Amérique du Sud, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire et le carnet de vaccination vous sera demandé si vous êtes en provenance de du Brésil, de la Bolivie, de l’Equateur, de la Colombie, du Vénézuela, de la Guyane Française, ou du Pérou). Donc même si vous avez une santé en acier, il va falloir quand même passer par la case vaccin dans certains cas.

En définitive, sans rentrer dans un débat sur l’engraissement de l’industrie pharmaceutique et la probabilité d’attraper telle ou telle maladie, nous avons opté pour la solution « il vaut mieux prévenir que guérir »

HOP ! Direction un centre de vaccination….

Où se faire vacciner en Île de France ?

Notre agence de voyage nous a gentiment conseillé quatre centres situés autour de Paris :

  • Hôpital Saint Antoine
    • Le Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, Secteur Marron, Bâtiment Mayer, Porte 2.
    • 184 Rue du Faubourg Saint Antoine, 75012 Paris, (Métro Reuilly Diderot ou Faidherbe-Chaligny)
    • Tél. : 01 49 28 24 45 / 34 35
  •  CMETE Paris (Centre Médical des Entreprises travaillant à l’extérieur)
    • 10 rue du Colonel Driant, 75001 Paris, (Métro Palais Royal Musée du Louvres)
    • Tél. : 01 53 45 86 60
    • email :  info@cmete.com
  • L’Institut Pasteur
    • 211 rue de Vaugirard 75015 Paris, (Métro Volontaires ou Pasteur)
    • Prendre rendez-vous sur place ou par téléphone : 0 890 710 811
    • Sans rendez-vous :
      les lundi, mardi, mercredi et vendredi : de 9h00 à 16h30
      le jeudi : de 10h00 à 16h30
      le samedi : de 9h00 à 11h30
  • Le centre de vaccinations AIR FRANCE
    • 38 quai de Jemmapes 75010 Paris (Métro République).
    • Tél. : 01 43 17 22 00

Comment choisir son centre de vaccination?

Les quatre centres de vaccination cités précédemment proposent quasiment les mêmes prestations… mais leur prix peut varier du simple au double (voire triple) !!! à vous de voir…
Mieux vaut porter son choix sur les services des maladies tropicales et infectieuses des hôpitaux publics, qui sont bien moins onéreux : hôpital Saint Antoine, hôpital Saint Louis, hôpital Tenon…

Notre choix s’est porté sur l’Hôpital Saint Antoine, et nous ne l’avons pas regretté ! Dès la première réunion (qui a quand même duré 2h), le docteur en charge de notre dossier a été de très bon conseil – étant lui même un inconditionnel du voyage. Un deuxième rendez-vous a été nécessaire pour finaliser la consultation et faire les derniers rappels de vaccins.

Nous avons également préféré prendre un rendez-vous en semaine, pour être sûr que le médecin prendra son temps pour étudier notre projet. L’hôpital Saint Louis propose en effet des consultations sans rendez-vous le samedi matin, pour les 60 premiers arrivés, mais nous avions peur que les consultations soient un peu trop « à la chaîne ».

Quels vaccins pour un Tour Du Monde ?

Le site FitForTravel (en anglais uniquement) nous a été conseillé – car complet et régulièrement mis à jour – afin de vérifier les précautions d’usage en fonction de notre itinéraire de voyage.
A consulter également (sites en français) pour des informations par pays : Société des médecines de voyage, conseils aux voyage de France diplomatie et pour une vision plus globale par maladie : le site de l’Institut Pasteur de Lille.

Les risques identifiés sont les suivants :

  • Fièvre Jaune
  • Diphtérie, Tétanos, Coqueluche, Polyomyélite
  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Rage
  • Encéphalite Japonaise
  • Fièvre Typhoïde
  • Méningites

Quelques informations par maladies :
ATTENTION : ces informations relèvent de recherches personnelles sur internet. Je ne garantie pas la totale exactitude de l’article, qui ne peut se substituer à l’expertise et aux conseils d’un médecin du voyage.

Fièvre jaune
Maladie hémorragique virale aïgue, transmise par un moustique diurne, et principalement présente en Afrique et Amérique du Sud. Bon nouvelle : le vaccin est désormais valable à vie ! Une seule injection suffit.

Impression

Fièvre typhoïde : 
Maladie infectieuse potentiellement mortelle si non traitée. La contamination résulte, le plus souvent de l’ingestion d’eau ou d’aliments ayant subi une contamination fécale d’origine humaine ou d’une transmission directe de personne-à-personne. Une injection de vaccin vous permet d’être couvert 3 ans. C’est valable !

Print

Rage 
Alors, oui, on pense qu’il vaut mieux être vacciné contre la rage, peu présente en Europe mais largement répandue dans le monde. La rage est une maladie mortelle qui se transmet suite à une morsure d’animal errant (chien, chat, singe…) ou même léchage d’une plaie ou peau lésée. Si vous vous faites mordre, première chose à faire : laver la plaie à l’eau et au savon et la désinfecter ensuite avec un antiseptique. En suite, si vous n’êtes pas vacciné, vous avez 48h pour vous rendre dans le centre de vaccination le plus proche, en sachant qu’il n’y en a pas partout. La Birmanie par exemple ne dispose d’aucun centre de vaccination dans le pays ! Si vous êtes vacciné, ça ne vous dispense pas de vous rendre dans un centre, mais vous avez une semaine de délais.
Le vaccin contre la rage nécessite 3 injections (J0, J7 et J21 ou J28).

Presence_dog_transmitted_human_Rabies_2014.png

Encéphalite japonaise
Originaire du Japon et des Philippines, cette maladie s’est développé dans presque tous les pays d’Asie. Elle est transmise par un moustique d’activité nocturne, provoquant généralement forte fièvre et céphalées (maux de tête) mais parfois pouvant entrainer des complications graves (méningites, convulsions, coma…), dont 25 % ont une issue mortelle. La vaccination se fait en 2 injections, à J0 et J21 ou J28.

encephalite

Hépatites A et B
Les hépatites sont des infection du foie causées par un virus. L’hépatite A est très courante dans les pays où l’assainissement de l’eau est encore insuffisant. Elle est transmise par l’alimentation et l’eau ou par contact avec une personne ou un objet contaminé.
L’hépatite B, pouvant provoquer des maladies aiguës ou chroniques, est transmise par le sang ou autres fluides corporels d’une autre personne contaminée. Pas de problème pour nous, nous sommes déjà vaccinés conte l’hépatite B.

hepatitea

Méningites
Les méningites sont une infection des méninges, pouvant être causées par différents microbes. Les pays que nous allons visiter de sont pas classés à risque pour cette maladie, même s’il a pu y avoir par le passé quelques épidémies. Vaccin pour les méningites : on passe !

meningites

A quel prix se faire vacciner avant son voyage ?

On pensait que la Santé, ça n’avait pas de prix… en fait, si  🙂

 
Vaccin Quantité Prix unitaire Prix total
Fièvre jaune (Stamaril) 1 injection 39.34 EUR
39.34 EUR
Fièvre typhoïde (Typherix/Typhim) 1 injection 25.48 EUR 25.48 EUR
Rage
(Rabique Pasteur)
3 injections
25.48 EUR 76.44 EUR
Encéphalite japonaise
(Ixiaro)
2 injections
69.81 EUR 139.62 EUR
Hépatite A
(Vaqta/0.5ml)
1 injection
19.34 EUR 19.34 EUR

TOTAL 300.22 EUR

A ces coûts pour l’achat de vaccins, se rajoutent le coût de la consultation avec le médecin du services des maladies infectieuses : 2 rendez-vous à 23 EUR.

Environ 350 EUR donc pour avoir une couverture d’anticorps en béton et partir à l’aventure léger. Mais au risque de se répéter : ces tarifs sont extrêmement avantageux par rapport à d’autres centres de vaccination. Pensez-y !

Et… c’est tout ?

Et non, c’est pas tout ! Il y a encore des maladies endémiques dans les pays où nous allons, mais qui ne disposent pas de vaccins : dengue, chikungunya, zika et paludisme. TOUTES transmises par les moustiques !

La dengue, le chikungunya et le zika, sont toutes les trois transmises par le moustique tigre (aux pattes rayées). Le principal risque est d’attraper une forte grippe, plus ou moins invalidante et douloureuse, mais temporaire. Il n’existe actuellement pas de traitement préventif ni vaccin pour ces maladies.
A noter que le virus zika peut donner de graves complications telles que des cas de microcéphalies chez des nouveau-nés de femmes enceintes infectées par le virus et des complications neurologiques, mais pas de problème pour nous, ce n’est pas en projet !

denguechikun

Petit focus sur le paludisme
Appelé également malaria, le paludisme est une maladie infectieuse potentiellement mortelle due à des parasites du genre Plasmodium contenus dans des moustiques Anopheles infectés.

Le paludisme débute par une fièvre 8 à 30 jours après l’infection, qui peut s’accompagner – ou non – de complications (maux de tête, douleurs musculaires, vomissements, diarrhées, toux…). La multiplication des parasites provoque des cycles typiques alternant fièvre, tremblements avec sueurs froides et transpiration intense, pouvant se manifester longtemps après l’infestation (rechutes tardives).
Comme pour les autres maladies transmissibles par les moustiques citées ci-dessus, il n’existe pas encore de vaccin pour le paludisme. Mais il existe un traitement préventif qu’il est fortement conseillé de prendre en zones à risque. Les médicaments anti-paludiques ne garantissent pas une protection absolue contre l’infection, donc on ne jette pas son anti-moustique pour autant !

Le traitement anti-paludisme doit se prendre 1 jour avant d’entrée sur la zone à risque, pendant tout le séjour et 5 jours après le départ. A noter que les zones à risque vont dépendre de l’aire de répartition des moustiques Anopheles : les zones les plus risquées sont en forêt, par contre, pas de risque sur la côte ou en montagne en dessus de 1500m. Les zones à risques ont évolué, l’Asie n’est plus entièrement contaminée comme avant. Pas la peine donc de prendre le traitement en continu pendant 11 mois, au risque de flinguer nos foies (les anti-palus sont connus pour êtres assez costauds), on prendra les cachetons uniquement dans les zones à risque.

Pour en savoir plus sur les zones à risque : allez voir le site Fitfortravel, qui présente des cartes par pays avec les zones à risque en rouge.
Dans notre cas, les zones à risque sont essentiellement la forêt amazonienne (région de Manaus, nord du Pérou et de la Bolivie), la région à l’intersection des frontières Laos/Cambodge/Thaïlande, la Birmanie et l’Est de l’Indonésie.

Concernant le traitement, le médecin du voyage de l’hôpital Saint-Antoine nous a prescrit la malarone [atovaquone, proguanil chlorhydrate]. Bien-veillant et attentionné, il nous a même indiqué dans quelles pharmacies trouver la malarone à meilleur prix sur Paris ! (Cf. liste ci-dessous). Je me suis rendue faire mes emplettes à la pharmacie Zemiro, qui proposait de la malarone à 13-14 € la boîte alors que le prix peut atteindre 40 € dans d’autres pharmacies !! Nous avons pris le générique de la malarone à 7 € (même effet pour moins cher), ce qui fait de sacrés économies au final ! Merci Docteur ! 🙂

Malarone_v3

Et dans la trousse à pharmacie, ya quoi ?

Sous les conseils avisés du médecin de l’hôpital, nous embarquons :

  • Tiorfan : Antidiarrhéique pour la tourista – 2 boîtes
  • Azithromycine) : antibiotique en cas d’intoxication alimentaire, plus sérieux qu’une simple tourista – 2 boîtes
  • Amoxiciline : antibiotique général en cas d’infection cutanée après blessure ou infection ORL – 2 boîtes
  • Mercalm : pour le mal des transports, peut être salvateur pour 20h de bus ou des longs trajets en bateau – 1 boîte
  • Zyrtec : antihistaminique, indispensable en cas de piqûre pour William, qui est allergique à pas mal de bestioles – 1 boîte 
  • Apaisyl : gel antihistaminique pour les piqûres d’insectes, parce que… ça gratte !
    1 tube entamé
  • Générique de la Malarone : antipaludique indispensable dans les zones à risques –
    4 boîtes chacun, on verra si nécessaire d’en racheter sur place
  • Aspirine : pour le mal de tête ou le mal aigu des montagnes – 1 boîte
  • Doliprane : pour les douleurs – 1 boîte
  • Pansements colloïdes : pour les ampoules dues aux longues heures de marche
  • Pansements divers, une bande, une compresse
  • Antiseptique : pour désinfecter les blessures – 10 unidoses de 5 mL
  • Aquatabs : pour désinfecter l’eau douteuse – 1 boîte
  • Gel antibactérien – pour se désinfecter les mains – 1 flacon
  • Anti-moustiques spécial zones infestées – 1 spray
  • un tire-tique : pour ses sales bêtes
  • baume du tigre
  • couverture de survie : au cas où, après tout ça ne pèse que 50g…

En fin de compte pour le porte-monnaie ? Environ 100 € d’achats en pharmacie

On a essayé de limiter notre trousse à pharmacie, car on pourra toujours trouver une pharmacie sur place, mais on a préféré ne pas y aller les mains dans les poches et prévoir le minium. Mais malgré tout, ça en fait des médocs !

DSC02389

La solution pour gagner du poids ? (car, oui, c’est notre leitmotiv…)
Ne prendre que les plaquettes de médicaments, enlever toutes les boîtes et les notices (préalablement scannées et mises sur notre plateforme de documents tour du monde). Un bout de scotch derrière permettra de renforcer un peu la plaquette.

Bilan ?

Je pense qu’on est fin prêts ! Ce sont plutôt les chiens errants qui vont devoir raser les trottoirs, s’ils ne veulent pas qu’on les morde. On est bourré d’anticorps maintenant !

the-little-vampire-1485465844.gif

Un commentaire sur « Santé & Vaccins »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s